Depuis 2003...

Le premier contenaire a été expédié au Cameroun en février 2003. Et le 5 mars de la même année, la "Salle des Octets" a été inauguré. Depuis lors, le projet a été étendu à plusieurs autres pays africains et la méthodologie de South Cluster s'est affinée, notamment sur les points sensibles suivants.

 

Conditionnalités du projets

La mise en place de tout projet passe par la vérification d'un certain nombres de conditionnalités permettant de garantir la pérennité du projet. Ainsi, les points concernant la maintenance, le remplacement ainsi que les salaires des formateurs sont particulièrement scrutés pour assurer la continuité du projet.

 

Faciliter les formalités

Afin de faciliter les formalités douanières et administratives, nous négocions et trouvons directement des accords au plus haut niveau dans chaque pays. Ce qui permet de garantir l'arrivée et le dispatching du matériel aux écoles bénéficiaires dans les délais les plus courts possibles. Nous avons ainsi signé des conventions de collaboration avec plusieurs Etats africains.

 

Impliquer "tout le monde"

 

Afin de garantir un peu plus la pérennité des projets, une des particularités de nos projets c'est qu'ils impliquent tout le monde : les autorités locales (mairies, communes), les autorités administratives, les notables, les élites, les parents d'élèves et les acteurs de la société civile. L'implication de ces différents acteurs permet un degré maximum d'appropriation du projet tout en garantissant sa continuité.

 

Monitoring permanent

Pendant l’exécution de nos projets, les besoins, les possibilités et les défis sont constamment évalués, en collaboration avec les partenaires locaux. Ce qui permet d'améliorer en permanence notre expertise.

 

 

Réseau de donateurs

South Cluster a établi et continue à élargir son réseau de donateurs de matériel informatique, qui compte plus de 200 sociétés, y compris de grandes institutions comme le Conseil de l'Europe ou encore la Banque Européenne d'Investissements.